Mikel Laboa

Nous nous trouvons sur la place Mikel Laboa. Il fut une époque où un toboggan occupait cette place en dénivelé. José Luis Zumeta dessina son aménagement et le toboggan vers l'année 1975. Sur l'initiative de la mairie d'Usurbil, la place porte le nom du célèbre chanteur basque depuis le 31 mai 2009.

La plaque consacrée à Laboa par le village se trouve sur un côté de la place. Il s'agit d'une plaque artistique en fer en forme de guitare réalisée par le peintre et sculpteur d'Usurbil, Jose Luis Elexpe "Pelex", mise en place le jour de l'hommage en 2009. Nous trouvons sur cette même place l'œuvre de Juan Jose Aranguren "Ikimilikiliklik", sculpture également réalisée en hommage à Mikel Laboa.

Plaque commémorative et sculpture « Ikimilikiliklik »
Plaque commémorative et sculpture "Ikimilikiliklik"

Ez Dok Amairu a été créé en automne 1965. Ce groupe cultivait la nouvelle musique basque en se basant sur la musique basque antérieure. Ce furent des années fertiles, riches en créativité. Nous ne pouvons évidemment pas ignorer ici la très productive carrière en solitaire de nombre des membres d'Ez Dok Amairu : Lourdes Iriondo, Xabier Lete, Benito Lertxundi, Mikel Laboa…

Le dialogue entre la fresque murale de Zumeta et la place en hommage à Mikel Laboa nous renvoie à la relation entre l'art basque et la chanson basque. Les années 60 marquèrent l'époque de la renaissance de la culture basque, et la musique ne pouvait être étrangère à cette explosion. La récupération culturelle dont Usurbil fut l'un des promoteurs stimula le travail en équipe de plusieurs créateurs de secteurs très divers de la culture basque. Nous citerons comme exemple la réalisation du logo du groupe musical Ez Dok Amairu, œuvre de Remigio Mendiburu, membre du groupe Gaur, et le nom même du groupe de ces chanteurs et musiciens, apport de Jorge Oteiza, promoteur du groupe Gaur.

Mikel Laboa entretenait des rapports très étroits avec Usurbil. Les couvertures de la plupart des disques de Mikel Laboa étaient d'une part dessinées par Jose Luis Zumeta. D'autre part, la collaboration entre Mikel Laboa et l'écrivain et musicien d'Usurbil Joxan Artze était réellement fructifère. En plus d'être l'un des fondateurs et idéologues du groupe Ez Dok Amairu, il créa avec le groupe le spectacle "Baga, biga, Higa" et, après la séparation du groupe, plongea dans le spectacle "Ikimilikiliklik" avec certains membres du groupe, dont son frère Jesus, Mikel Laboa et Jose Mari Zabala. Artze révolutionna la poésie, la mit en scène et la fusionna avec des éléments créatifs d'avant-garde. Joxan Artze est par ailleurs auteur de certaines des chansons les plus mémorables de Mikel Laboa(Txoria txori, Ama hil zaigu, Zaude lasai, Geure bazterrak).

Mikel Laboa chante « Gure Bazterrak » avec les paroles de Joxan Artze

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>